Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 décembre 2005

You know what ? I'm happy !

Happy cos' j'ai fini une dure semaine de révisions.
Happy cos' j'ai fini une dure semaine de révisions qui a porté
                   ses fruits puisque j'ai eu 19 à mon commentaire de
                   philo sur Alain !!!
Happy cos' il y a de quoi être euphorique
                  (je ne m'avancerai pas sur les notions de
                   bonheur et plaisir :b )
Happy cos' j'ai eu un zentil commentaire sur mon blog.
Happy cos' on a enfin un lecteur DVD
Happy cos' on a enfin un lecteur DVD qui nous a permis de
                   regarder Béjart, vous avez dit Béjart ? Waow.
Happy cos' mon cours de danse d'hier était génial.
Happy cos' ce sont les vacances.
Happy cos' ce sont les vacances de Noël.
Happy cos' ce sont les vacances de Noël pendant lesquelles
                   je pars au Canada.
Happy cos' au lycée, on s'est offert nos cadeaux
                   avant de se quitter.
Happy cos' Nourhan était contente de son carnet.
Happy cos' Dre se marrait avec son cadeau virtuel. 
                   (==> http://dre.blogspirit.com )
Happy cos' j'ai été gâtée et gavée d'Oreos ... wow !
                   Thanks! (cf. la section Voyage 
                   pour connaître l'origine de ce délire)
Happy cos' Nourhan était rayonnante avec sa nouvelle coupe
                  de cheveux.
Happy cos' mes amis sont fantastiques.
Happy cos' I'm happy. That's all.

 

05 décembre 2005

L'appel de l'estomac

Tout ça à cause de mon dessinateur préféré. Le but du jeu... une grande chaîne de photo de frigo. La mienne n'est pas artistique comme celle d'Ephreet... Est-ce censé être révélateur sur notre personnalité ? Hum... Le placard aurait été plus parlant avec ses 8 paquets de céréales et un certain nombre de gâteaux secs et du Stollen (gâteau de Noël allemand) et du chocolat et...

 medium_frigo.jpg

Contrairement à ce que sa corpulence suggère, la souris mange énormement... Du chocolat, comme vous ne pouvez pas le voir :-p ...  et il manque les riz au lait au chocolat (comme dirait le teckel, c'est un concept intéressant).
comme Ephreet, je mange des pâtes... là, il manque les jus de fruits... le calin, c'est avec du miel... le rians et les kiwis, c'est plutôt pour ma mâman.

Alors, c'est grave docteur ?

Je passe le relais à tous les passants assez fous pour relever le défi. Lucie, t'es pas cap ! (c'est le meilleur moyen pour qu'elle le fasse :-b )

27 novembre 2005

Suite de la scéance photo outdoors

Cheese !
medium_photo.jpg
Just be Narcissic
medium_aclucie.2.jpg

 

26 novembre 2005

On ne va pas en faire tout une histoire -quoique-

Après avoir vainement révisé mon contrôle d'histoire sur les relations internationales 1945 - 2005 , j'en suis venue à ces hautes considérations :

- Il ne faut pas se représenter le monde comme un échiquier géant où l'on pense chaque coup mais comme une cour de récréation où tout le monde se donne des coups.
- Nous sommes tous hypocrites et intéressés. Du moment que les intérêts s'accordent grosso-modo avec la morale, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
- L'histoire est pleine de caprices ou de délires qui n'auraient jamais du dépasser le seuil du pré-conscient.
- Il y a un côté positif chez les dictateurs : leur règne est plus long et ils sont par conséquent moins nombreux. Comparez à titre d'exemple cette bonne ordure de Staline ( chef du PC de 1929 à 1953) à n'importe quel président américain qui reste au mieux en place pendant huit ans.
- => la démocratie est complexe, faut bien qu'il y ait un désavantage. Je hais tout particulièrement les institutions qui font la même besogne que leur voisine mais sous un sigle subtilement différent.

- Mon horreur des chiffres vient sûrement des dates ( étant donné qu'ils sont quand même très pratiques pour numéroter les pages de mes bouquins favoris). Ou alors de l'heure quand elle me montre qu'il me reste très exactement 0 seconde pour commencer et finir la dernière partie de ma composition.
- Pourquoi ne suis-je pas née plus tôt dans le temps ? Moins à apprendre. Ayons cependant une petite pensée émue pour les générations futures.

- Gloire à Daniel Pennac : "Ecrire l'Histoire, c'est mettre la pagaille dans la géographie." Encore une bonne raison de plancher...