Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 mars 2006

Message codé

Quand je serai vraiment calmée et que je ne risquerai plus d'exploser les touches de mon clavier, je vous expliquerai pourquoi je HAIS le code.

27 février 2006

Le pas qui tue

 

medium_securite_routiere.jpg
 
        « On est pas là pour se faire écraser » clame le nouveau slogan pour la campagne de sécurité routière. L’orthographe et la grammaire ne sont pas comme les petits écoliers de Lu : ce n’est pas que pour les enfants. Vouloir éviter que les enfants finissent à l’état de décalcomanie est une intention très louable. Ce n’est pas pour autant que l’on doit massacrer la langue française, qui est déjà assez mal en point. Si l’on veut demander aux gens de respecter les autres, commençons par respecter ces conventions qui permettent de se comprendre. Ni l’espace qu’il prendrait ni l’impact sonore plus "accrocheur" –le son resterait identique-  ne justifient l’absence de ce « n’ ». Si nous étions encore au temps de l’imprimerie, j’aurais cru qu’un apprenti avait égaré ce caractère. En effet, ceux qui s’occupent des campagnes de sécurité routière n’en sont pas à leur coup d’essai : « Le casque, c’est pas obligatoire, c’est indispensable ». C’est pas à pas que nous désagrégeons le langage. Je ne prétends pas être une puriste qui souhaite un retour au françois du Roy du XVIII° siècle  et je fais parfois des fautes, mais il y a des limites. Trop, c’est trop ! (encore un mot employé à tort et à travers).

 

15 février 2006

Dites 33

J'aime le chiffre 3. Non que je me sois miraculeusement convertie à la Sainte Trinité. Ni que ce soit le numéro complémentaire qui m'aurait permis de gagner au loto. Bon, vous donnez votre langue au chat -une souris, ici, ironie du sort- ?
C'est le nombre de fautes que j'ai fait au code aujourd'hui ! Comment ça, il n'y a pas de quoi en faire un fromage ? C'est la première fois que je passe en dessous de la barre fatidique des 5. Pendant les vacances en plus...

<: 3   )~~

08 février 2006

Annonce spéciale

Le premier à commenter cette note laissera le 200ème commentaire ! -à moins qu'un contradictoire ne le mette ailleurs -on n'est jamais à l'abri...