Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 août 2005

Ah... PARISSSSS ou la France vue par le géant

1-     Les françaises sont poilues. Vérification incessante de l’absence de points noirs sur les jambes. Grâce à nous, cette idée préconçue disparaîtra pour quelques uns.

2-     Le français est fier, hautain, prétentieux, un poil je-bois-mon-5-o’clock-tea-le-petit-doigt-en-l’air. Demandez leur de prononcer « oui oui »,  vous en prendrez pour votre grade. Prononcez le « no », de façon net et rapide et non « nan » façon non sous peine d’amusement chez votre interlocuteur.

3-     France = pays de l’escargot et des grenouilles.

4-     Mais aussi de la mode. La jupe longue de ma copine faisait très française car élégante (la concurrence est rarement rude, les filles étant plus jolies qu’élégantes). Déclaration au vu de l’habit : « Tu m’amuses » à Tu es ma muse.

5-     La gastronomie. Les français ne font pas à manger, ils cuisinent. Eux jouent parfois à la cuisine française, revisitée à la sauce Nouvelle Orléans. Avec l’idée que c’est typically french. No ?! Pour se donner une idée des différences, demander du pain à on obtient de la brioche… Marie-Antoinette a fait des adeptes.

6-     L’absente quasi-totale de peanut butter dans notre régime alimentaire conduit à l’effondrement de leur système de valeur. Aussi vérifie-t-on que nous sommes civilisés : mais, vous avez des centres commerciaux ?

7-     On aime les eaux de toilettes. Humez cette délicieuse odeur de jambon rôti ! Il s’avère, après exhumation du flacon, de Jean-Paul Gautier. (eh non, ils n’ont pas l’air d’avoir la bosse des langues)

8-     Notre douce langue est gutturale. En témoigne BonjourrrrRRRRRR madm ! N’ont-ils jamais entendu d’allemand ? Notre belle langue leur ferait l’effet d’un bonbon suisse.

9-     Nous avalons les mots quand on parle français. ‘r you really sure of what’ you’re askin’ ?

10- La question existentielle : les français aiment-ils Jacques Chirac?

11- Que veulent apprendre les ados américains de leurs camarades français ? Quelques basics indispensable du genre Je t’aime, Je t’emmerde (Je te med’) et autre bad words. ( C’est quand m^me un comble que ces mots soient mauvais chez eux et GROS ches nous !)

12- La chanson française ? Voulez-vous coucher avec moi, ce soir… (ce qui est marrant c’est que pas mal n’en connaissent pas le sens)

 

Toutes ces listes ne sont en fait que des détails amusants auxquels on s’habitue bien. Nous sommes globalement pareils ( deux yeux, un nez une bouche… ) et l’on a même les couleurs de nos drapeau en commun !

N’allez pas croire que je n’aime pas ce pays, j’y ai eu beaucoup de fun et y ai rencontré beaucoup de gens sympas. Was nice to meet you ! (l’expression n’est pas réservée à un langage soutenu contrairement à ce qu’on peut croire)

Autres us et coutumes

1-     Comme les scouts, toujours être prêts. Sauf que ce n’est pas de la même manière. Toujours made up même pour se plonger dans l’obscurité d’une salle de cinéma.

2-     Adorer le shopping. L’Amérique est la civilisation de la société de consommation par excellence.

3-     Ne pas boire avant 21 ans mais avoir sa voiture à 16.

4-     Vivre dans un froid clim(atique) alors qu’il fait plus de 100 degrés dehors (Fahrenheit)

5-     S’arrêter au milieu de la rue pour dire I love your hair ou You look like a model (même sans intention dragueuse). Les cheveux, les chaussures et les jupes sont fortement susceptibles de déclencher ces commentaires. Sympathique, il faut bien le dire.

6-     Même style mais autre registre : demander aux passants How many rips (bourrelets) do you have ?

7-     S’habiller en minijupe sans se faire siffler.

8-     Avoir une grande expérience en écrabouillage de bestioles. (bugs)

9-     Ne pas repasser ses 1001 fringues.

10-  Etre TRES accueillant. Je me suis vu offrir par des gens à qui je n’ai fait que dire bonjour un livre (100 why living in Alabama) et un grand panier de spécialités. La famille chez qui je résidais m’hébergeait gratuitement et m’a offert un bouquet de roses rouges après le spectacle (je n’étais pourtant pas soliste).

11-  Mettre les gens à l’aise : Help yourself !

12- Zapper à l’arrivée de chaque pause pub et par conséquent ne regarder que 10 minutes d’un film. (Ne s’applique aux reality shows)

13- S’étonner et admirer les étrangers qui apprennent des langues étrangères. Une idée qui leur est… étrangère.

14-  Avoir des bornes incendies jaunes.

15- Avoir des boîtes aux lettres semi cylindriques mais où l’on ne trouve pas les journaux qui sont dans de mini sacs poubelles et balancés sur les pelouses.

16-  Tondre sa pelouse façon terrain de golf. Tout doit paraître clean.

17-  Etre patriotique. D’accord on était en juillet, mois de la fête nationale, mais chez nous les drapeaux ne restent pas accrochés dans les jardins.

18-  Pour les enfants, marcher pieds nus. A l’église, dans la maison, les centres commerciaux. Commence à poser problème sur le goudron à 45 degrés…

Car addict

1-     Emmener son mug de café dans la voiture et le boire en conduisant sa fille à la danse / au cinéma/ au tennis (cochez la mention correspondante)

2-     Vivre à bord de sa voiture. Sans en descendre, on peut tirer de l’argent et se nourrir au drive-in.

3-     Etre sans arrêt en voiture. La ville est étendue, les distances sont gigantesques.

4-     Pouvoir conduire à 16 ans.

5-     Garer sa voiture le plus près possible du magasin après avoir largué les passagers à la dépose rapide (et pas seulement à l’aéroport)

6-     Avoir des panneaux routiers verts, une double ligne jaune au milieu de la route.

7-     Regarder les feux tricolores qui sont suspendus de l’autre côté du carrefour.

8-     Pouvoir nommer Rino et Pijo ou Pujeau (Renaud et Peugeot)

In God they trust

1-     Aller à la messe dans un accoutrement qui ressemble fort à une minijupe.

2-     Fournir le programme détaillé de la messe y compris le plan du sermon ( I II … avec a) b) et c) à l’appui). Vive les explications de texte. On est  vraiment à l’école du dimanche.

3-     Dire une bénédiction avant chaque repas, y compris avant de manger son sandwich à Subway.

4-      Editer le livre A la recherche de Dieu dans Harry Potter.
5-      Jurer Oh my Gosh (God) à tout bout de champ.